LES FORUMS

INTERNATIONAUX

2004 - Bobo-Dioulasso (Burkina Faso)

"Entre Tradition et Modernité"

Forum 2004

Préface

“En Mai 2004 s’est tenu à Bobo-Dioulasso le 1er Forum “Afrique et Beauté : entre tradition et modernité”. Ce Forum a rassemblé de nombreux participants Burkinabés qui ont accepté d’échanger avec notre délégation de LVMH sur ce thème si captivant. Merci à tous les participants d’avoir fait que ce forum ait été à la fois si agréable, si instructif et si inoubliable. Presque deux années après, j’ai le plaisir de préfacer les Actes de cet événement qui fut et qui restera un point fort et important dans l’histoire de la démarche que nos Laboratoires ont entreprise, il y a maintenant plus de vingt ans.

Notre démarche a toujours souhaité donner aux plantes la place qu’elles méritent dans nos produits cosmétiques. “Entre Tradition et Modernité” est une expression qui traduit parfaitement bien les liens qui nous unissent au monde végétal. L’homme est lié aux plantes depuis son origine pour son alimentation, ses remèdes et ses diverses activités. Mais dans notre monde moderne, l’homme a compris qu’il devait réinventer ses relations avec le monde végétal afin d’anticiper le futur. Nos différents travaux en Ethnobotanique ont souvent montré comment la tradition pouvait déboucher sur la modernité. C’est grâce aux enquêtes et aux relations avec les hommes de “terrains” que nous avons pu identifier les espèces végétales les plus aptes à servir la cosmétologie moderne. Mais une fois qu’une espèce est identifiée et sélectionnée, un long parcours est nécessaire pour arriver à une utilisation raisonnée, éthique et durable.

Pour la première fois, ce Forum a rassemblé les différents acteurs qui participent à une démarche de valorisation d’un végétal pour une application cosmétique, et plus particulièrement les acteurs de “l’amont”. Ce forum a surtout permis de mieux nous connaître et de mieux nous comprendre afin de mieux appréhender de nouvelles situations et de préparer le futur. Le Burkina Faso et les Burkinabés sont des partenaires exemplaires dans ce nouveau type de relations que les hommes doivent entretenir entre eux et avec leur environnement. Je suis très fier que cet événement (d’un genre un peu nouveau, mi-scientifique et mi-relationnel, mi-descriptif et mi-prospectif) se soit déroulé précisément dans ce magnifique pays.

Ce Forum n’aurait probablement pas eu lieu sans la persévérance de deux personnes que j’ai un grand plaisir à citer. D’abord, mon ami, partenaire et collègue Marc Olivier qui illustre parfaitement bien le type d’homme qu’il faut être pour rendre possible la naissance d’une démarche ethnobotanique et par la suite d’une filière “éthique et durable”. Marc parcourt le Burkina depuis de nombreuses années et c’est par sa gentillesse et ses qualités relationnelles qu’il parvient à bâtir un tissu relationnel essentiel à notre démarche globale. Marc a été le grand organisateur de ces journées de Mai 2004 et est toujours l’élément indispensable aux bons fonctionnements de nos projets en Afrique de l’Ouest en général. Je voudrais ensuite remercier ma collègue Nancy About-Sauvan qui depuis bientôt cinq ans gère les relations de nos Laboratoires avec leurs partenaires des réseaux ethnobotaniques à travers le monde. Nancy sait respecter les différences culturelles et accepter les petits travers qui font que parfois des situations apparemment simples deviennent très vites difficiles. Nancy est la parfaite ambassadrice de notre démarche et c’est en grande partie grâce à elle que ces Actes ont pu être publiés. Ces Actes matérialisent parfaitement le type de relations que notre démarche nous a permis de construire. Depuis le Forum, beaucoup de choses ont avancé, de nouveaux projets ont été amorcés, le jardin botanique s’est bonifié, les arbres ont poussé et il va falloir penser au deuxième Forum “Afrique et Beauté”.

Je voudrais aussi remercier toute notre équipe de LVMH Recherche, Parfums et Cosmétiques ainsi que l’ensemble des Marques Cosmétiques de LVMH qui toutes ont compris que notre démarche pouvait être un moteur d’une nouvelle Cosmétique. Enfin, je souhaite saluer le travail de mon équipe du Département Actifs, Biologie & Cosmétique sans qui nos démarches ne pourraient se transformer en ingrédients porteurs d’une cosmétologie moderne : science du bien-être, de la beauté et de l’équité. S’il y a des heures sur le “terrain” de discussions et d’échanges, de récoltes et de séchages, il y a aussi des heures d’extractions, de phytochimie et de criblage biologique à faire aux laboratoires. Enfin, je ne peux conclure cette réflexion sans exprimer toute la satisfaction que l’ai eu à vivre ce forum et tout le plaisir que je ressens à constater que l’histoire va dans la bonne direction. Notre approche d’une nouvelle cosmétologie n’est qu’une manifestation d’une prise de conscience beaucoup plus universelle qui permettra, si nous le voulons bien, à nos enfants de bien vivre et de vivre bien.” 

Patrice ANDRE
Le 22 mars 2006

Ce document officiel des Actes du Forum se veut un document à la fois de synthèse et interactif : il a vocation à servir de point de départ à de nouvelles pistes et de nouvelles actions pour l’avenir. Si vous souhaitez ajouter des commentaires, des remarques voire des recommandations, n’hésitez pas à prendre contact avec les coordinateurs de ces Actes.

Ce document est une scannérisation mise sous format PDF.
Pour changer de page, cliquer sur l’image, les boutons se trouvent en-dessous de chaque page.

Actes_Fiab_2004

PDF

Télécharger les Actes du Forum  International Afrique et Beauté 2004